Blog sur tous les types de scies et leurs accessoires

Mon guide d'achat complet des scies

Très utilisée dans le domaine de la construction, rénovation ainsi que dans toutes autres activités de bricolage et jardinage, la scie est un outil essentiel pour tout professionnel, artisan mais aussi pour les bricoleurs. Cet accessoire n’a rien d’une nouveauté. Mais au fil des années, il a plus que fait ses preuves. Mieux la scie est un outil qui se modernise !  les modèles ont changé au cours des dernières années. Aujourd’hui, on retrouve plusieurs types de scie selon leur fonction, et les budgets sur le marché.

Mon but avec ce petit blog est de vous donner tous les éléments et les informations pour bien choisir la scie qui conviendra à vos activités professionnelles ou amateurs.

L'histoire de la scie

La scie manuelle et ses débuts

Tout a commencé avec la scie manuelle. Bien avant de retrouver le modèle constitué d’une seule manche et plusieurs dents qui a fait son entrée il y a 30 ans, il y a eu la scie à tronçonner qui était beaucoup plus imposante. Ce modèle servait pour le traitement du bois.

Ce n’est que bien plus tard que l’on a découvert la scie égoïne sur le marché occidental. Cette dernière facilitait la coupe droite de différents types de matériaux. Ne coûtant pas cher, ce modèle de scie est d’ailleurs toujours prisé par certains artisans. Elle permet entre autres un travail plus en minutie.

De la scie mécanique aux appareils électriques

Après les scies manuelles, les scies mécaniques ont fait leur apparition. Nous avons alors pu profiter d’une première évolution technologique. Aussi appelés tronçonneuses, ces modèles ne servent plus uniquement dans le travail du bois et dans la menuiserie. Elle aide notamment dans l’entretien des espaces extérieurs et peut venir à bout des arbres de plusieurs dizaines de centimètre de diamètre, et ce, en quelques secondes. Une scie mécanique est généralement dotée d’un moteur à deux temps.

Ce n’est que récemment que les grandes marques ont pu proposer des scies électriques. Beaucoup de modèles sont disponibles nous permettant de tailler, stylisé et peaufiner le métal, le bois et le plastique.

Plusieurs types de scies existent sur le marché. Les utilisateurs peuvent faire leur choix en fonction de leur besoin. Si vous êtes un simple bricoleur et que vous n’avez besoin de votre appareil que de façon occasionnelle, vous pouvez opter pour un modèle plus simple. Pas besoin d’un moteur très sophistiqué. Par contre, les menuisiers et autres professionnels qui ont besoin de trouver un modèle plus robuste, apte à être utilisé de de façon très régulière et sur une plus longue durée, il faudra être plus exigeant.

Je vais vous faire une liste des principales scies manuelles et mécanique afin que vous puissiez avoir une liste la plus exhaustive possible des scies disponibles !

Les différents types de scies manuelles

Les différents types de scies manuelles

Les scies manuelles, comme leur nom l’indique n’embarquent aucun moteur. Elles fonctionnent avec la force des bras et cela peut vous faire perdre du temps dans vos travaux, mais qui vous permet aussi d’avoir un résultat plus précis dans le taillage et le travail du bois. Ce genre d’accessoire est aujourd’hui à même de venir à bout du métal, du bois et du plastique.

La scie à cadre

Plus imposant, plus rustique, et plus ancien, la scie à cadre se présente comme suit : un cadre en bois sur lequel est placée une lame tendue. Ce système permet de diviser en deux un morceau de bois de façon très simple.

Scie à cadre

Le scie à cadre est le genre d’accessoire très prisé par les amateurs en bricolage d’an temps. De nos jours, ce genre de matériel est relégué à des vestiges historiques. Elle a été remplacée depuis quelques années par la scie japonaise qui est beaucoup plus maniable et pratique.

Bien que certains professionnels aient apprécié la scie à cadre, elle est le plus souvent utilisée par les amateurs. C’est un accessoire idéal pour les travaux de bricolage dans le garage ou autre projet de rénovation domestique. Elle ne présente pas de risque. Cependant, vu sa présentation, son utilisation peut engendrer quelques complications, notamment d’ordre physique. Il faut en effet déplacer le morceau de bois à travailler sur la scie à cadre pour le scinder en deux et non le contraire.

Voir ma page pour tout savoir sur la scie à cadre !

Les scies égoïnes

La scie égoïne est une scie manuelle plus fines et plus modernes, face à des modèles anciens qui sont plus rustiques, plus imposants et beaucoup plus lourds.

Scie égoïne

Les scies égoïnes sont le must des scies occidentales. Ce type de scie est doté d’une lame soutenue dans un cadre en bois. L’accessoire dispose d’une manche qui vous en facilite la bonne tenue et l’utilisation. Il y a un minimum de risque à opter pour ce genre de matériel. Il s’agit d’un modèle de scie tondue. En fonction des rendus que vous espérez avoir, vous pouvez avoir plusieurs dizaines, voire des centaines de dents avec des tailles et des profondeurs différentes.

La scie égoïne est idéale pour les coupes droites. Elle est généralement associée au travail du bois. Elle permet à la fois de couper et de tronçonner, voire de déligner une structure. Le tout se fait manuellement. La difficulté de la tâche varie en fonction l’épaisseur du matériau à utiliser.

Voir ma page pour tout savoir sur la scie égoïne !

Les scies à métaux

Les scies à métaux, comme leur nom l’indiquent, sont faites spécialement pour venir à bout des structures en métal. Elles servent aussi bien dans le domaine de la menuiserie que dans l’artisanat. Ce sont des scies manuelles qui disposent d’un cadran en métal soutenant une lame rigide dentelée. Selon les modèles, cette lame peut être remplacée en cas de besoin.

Scie à métaux

Les scies à métaux sont moins légères par rapport aux scies manuelles classiques. Elles disposent toujours d’une manche qui vous en facilite l’utilisation. Entre la lame et le cadrant, il y a un vide qui la rend plus maniable et plus facile à utiliser. Cette présentation vous garantit également un peu plus de sécurité lors de la réalisation de vos travaux.

Ce genre d’accessoire permet de couper toute armature en métal de plusieurs centimètres d’épaisseur. Néanmoins, la lame ne dure pas éternellement. En fonction de vos fréquences d’utilisation et la robustesse des accessoires que vous coupez, vous devriez en changer fréquemment. Sur les plateformes dédiées, vous avez l’embarras du choix, et ce, pour seulement quelques euros. On vous conseille notamment d’opter pour les produits des grandes marques qui sont d’une qualité de fabrication optimale.

Voir ma page pour tout savoir sur la scie à métaux !

La scie à araser

Pour un travail plus en minutie du bois, la scie à araser est la meilleure alternative pour les artisans. Cette dernière se présente différemment des scies manuelles classiques. Il s’agit d’un petit accessoire avec des dents fines et soutenues par une seule manche. Vu de loin, on peut facilement la confondre avec un couteau ou une machette.

Scie à araser

Contrairement aux autres scies manuelles, cette dernière ne sert généralement que lors des travaux de finition. Elle facilite le lissage des structures pour vous offrir une certaine finesse dans la qualité du rendu. Elle vous permet de couper rapidement et simplement les bouts de bois qui dépassent. D’où justement cette présentation pour le moins atypique.

Ce style unique de la scie à araser permet également de protéger le bois contre les rayures. Mais elle reste efficace dans le traitement de ce genre de matériau grâce à ses dents présentes des deux côtés de la lame. Maniable et simple d’utilisation, ce genre de scie est apprécié par les professionnels comme les amateurs. Vous n’avez pas besoin de faire des mouvements précis pour en faire usage.  Vous pouvez couper de gauche à droite ou vice versa.

Voir ma page pour tout savoir sur la scie à araser !

La scie à guichet

La scie à guichet est une autre version de scie manuelle qui ressemble à certains points à la scie égoïne. À l’instar de celle-ci, elle présente une lame dentelée. Elle est soutenue par une manche en plastique ou en bois. Ce qui vous protège pendant l’utilisation et vous assure une maniabilité optimale de l’accessoire. Mais contrairement aux scies égoïnes, ce modèle n’est pas très imposant. De nos jours, la scie à guichet est même aussi petite qu’un couteau. Ce qui permet une prise en main facile, même pour les bricoleurs amateurs.

Comment bien choisir une scie à guichet?

C’est encore une fois une scie manuelle destinée à peaufiner le rendu de vos travaux. Elle permet non seulement de tailler le bois, mais aussi de le faire suivant des mouvements précis et différents que la coupe droite simple. Ceci est du notamment à sa lame fine et son cadrant de petites tailles.

Pour être sûr de bien chantourner, vous devez faire le bon choix de scie à guichet en prenant en compte la robustesse des lames, la taille des dents, etc. Les meilleurs modèles sont surtout celles qui embarquent des dents fines de chaque côté de la lame.

Voir ma page pour tout savoir sur la scie à guichet !

La scie à bocfil

À mi-chemin entre la scie égoïne et la scie à guichet, la scie à bocfil s’invite encore dans la majorité des ateliers et des garages. Et pour cause, c’est un must pour finir avec soin et précision la création de certains accessoires en bois. Ce type de scie peut venir au bout de n’importe quelle épaisseur de bois.

Scie bocfil

Il s’agit d’une scie manuelle formée d’un cadrant en métal et qui soutient une lame tendue. La scie à bocfil dispose également d’une manche pour en faciliter la prise en main. Cette scie se présente en U et sont donc assez faciles à distinguer en rayon des sites de vente en ligne. Elle sert pour chantourner les pièces en bois. Mais il s’agit ici d’un travail plus en précision que celui fait avec la scie à guichet. Vous pouvez vous permettre plus de choses, même des tâches plus complexes, grâce à la maniabilité de l’accessoire. Les motifs, aussi difficiles soient-ils, sont à portée de main avec cet accessoire comme allié.

Ce sont entre autres les maquettistes et les professionnels de la marqueterie qui utilisent le plus cette scie manuelle.  Mais elle s’adresse aussi aux menuisiers et aux artisans ainsi qu’aux bricoleurs amateurs qui cherchent à personnaliser leurs produits et accessoires.

Voir ma page pour tout savoir sur la scie à bocfil !

La scie japonaise

De plus en plus renommée en Europe, la scie japonaise est également un must pour les bricoleurs ou les professionnels. Il s’agit d’un accessoire avec un manche en bois ou en plastique qui soutient une lame parfaitement affutée avec des dents sur un seul côté de la lame. On peut le confondre physiquement avec une spatule ou un couteau. Mais vous n’aurez aucun mal à les reconnaitre sur les rayons des magasins de bricolage.

La Scie Japonaise

Moins imposants, mais surtout plus pratique que les scies égoïnes, la scie japonaise sert surtout dans le travail du bois. Avec sa lame plus fine et plus précise, c’est un allié dans le découpage et le travail de ce genre de matériau.

En outre, la scie japonaise nécessite des mouvements plus précis pendant leur utilisation, ce qui nécessite moins de force et un emplacement plus spécifique des structures que vous souhaitez couper. Au Japon, les bricoleurs utilisent un chevalet pour positionner le bois et lui assurer une certaine stabilité pour faciliter la découpe.

Voir ma page pour tout savoir sur la scie japonaise !

La scie à dos

Comme son nom l’indique, la scie à dos ne présente pas qu’une lame fine et une manche en plastique. La lame est soutenue par une armature en métal dans le dos. Ce qui lui garantit une certaine robustesse et une bonne stabilité pendant l’utilisation.

Scie à dos

Cette scie manuelle est connue pour sa lame fine. Ce qui permet un travail plus minutieux et plus précis dans le bois. Sa denture fine vous facilite entre autres la création de queues d’arondes ou des tenons de porte ainsi que d’autres accessoires en bois qui nécessite une découpe spécifique. Il permet également de réparer les imperfections diverses et variées qui peuvent compliquer l’assemblage des différents éléments de la structure.

La scie à dos se décline en plusieurs marques de nos jours mais dans tous les cas, elle se présente comme un couteau à découper avec une lame rectangulaire, imposante et fine. Vous avez le choix entre une manche en plastique ou en bois, fermé ou simple. Tout est une question de gout.

Voir ma page pour tout savoir sur la scie à dos !

La scie à placage

Cette scie manuelle est nécessaire pour la découpe de placage. Elle se distingue entre autres par sa petite taille, mais aussi par sa forme assez originale. Pour la scie à placage, la lame fine et dentelée est soutenue par une armature en bois en forme d’escalier. Cela facilite notamment la prise en main de cet accessoire.

Scie à placage

La scie à placage embarque aussi des dents non avoyées. C'est-à-dire que la lame présente des dentures qui ne penchent pas à droite ou à gauche comme c’est le cas sur les autres scies manuelles. Ainsi, le but est de faciliter le travail des matériaux.

Cette scie est le genre de matériaux dont vous aurez besoin pour réaliser une coupe droite. Il est nécessaire pour la création de certains meubles et accessoires en bois. La scie à placage est un allié incontestable pour les ébénistes. Pour utiliser ce genre de scie, vous devez vous munir d’une règle. Vous n’avez alors qu’à suivre le mouvement pour un travail précis et esthétique. Pour votre sécurité, portez toujours des gans de travail pendant la réalisation des travaux. Certes, la scie à placage tient dans une main, mais vous ne serez pas à l’abri d’un dérapage.

Voir ma page pour tout savoir sur la scie à placage !

La scie passe-partout

La scie passe-partout est certainement la plus imposante des scies manuelles modernes. Elle aide notamment à gagner du temps dans la préparation des matériaux à travailler. Il ne s’agit pas ici d’agir avec finesse, mais de simplement découper la structure de base.

La scie passe-partout

Vu la taille de ce genre d’accessoire, il faut être au moins deux pour le manipuler. Mais vous pouvez dans ce cas venir à bout d’un gros tronçon d’arbre, voire d’un mur en bois. Avec la lame robuste et ses dents de grandes tailles, cette scie manuelle peut venir à bout d’une importante structure en quelques minutes. Mais attention, il s’agit ici d’un travail très grossier et sans finesse. Il faudra retravailler le bois avec d’autres scies manuelles pour un peu plus d’esthétisme.

La scie passe-partout s’utilise autant en extérieur qu’en intérieur. Généralement, elle sert dans l’entretien du jardin afin de se débarrasser de l'arbre qui gâche la vue ou menance une bâtiment, par exemple Mais vous pouvez également monter un tronçon sur une machine et en découper une partie pour avoir un matériau de base pour la création de vos accessoires de décoration.

Voir ma page pour tout savoir sur la scie passe-partout !

La pyroscie

Si vous comptez travailler des matériaux plus légers que le bois ou le métal, il vous faudra une scie manuelle adéquate. La pyroscie est un accessoire qui aide dans la découpe des polystyrènes ou autres éléments combustibles.

Pyroscie

C’est une scie manuelle montée comme suit : un cadrant en métal en forme de U avec un fil tendu une manche en plastique pour une prise en main facile et une certaine maniabilité. Elle est reliée avec une batterie de 4.5V qui permet une découpe facile et nette des matériaux. Une fois branché, le fil chauffe. De quoi venir à bout rapidement de ces derniers.

La pyroscie reste toutefois une scie manuelle. Et pour cause, vous devez faire des mouvements de haut en bas ou de gauche à droite pendant la découpe. En fonction de vos besoins, vous pouvez faire une coupe droite ou à motif. La lame est assez fine pour permettre des traits nets à chaque fois.

Actuellement, plusieurs modèles sont disponibles et ce, pour quelques dizaines d’euros. Tout dépend de la marque ainsi que de la qualité du matériel dont vous aurez besoin.

Voir ma page pour tout savoir sur la pyroscie !

Les différents types de scies mécaniques

Les différents types de scies mécaniques

Les grandes marques proposent depuis plusieures années une alternative aux scies manuelles : les scies mécaniques. Ce sont des engins fonctionnant avec un moteur à deux temps. Ils embarquent une lame et une chaine à tronçonneuse. Ce qui permet de travailler sur un plus gros morceau de bois, et ce, en quelques secondes seulement ! Selon la catégorie, la lame ou « gouge » de la scie mécanique peut être ronde ou carrée.

Si vous souhaitez faire acquisition de votre propre matériel, vous devriez d'avantage prendre en compte de vos besoins ainsi que de la fréquence d’utilisation de votre matériel.

Les scies sauteuses

Dans le secteur du bricolage et de la menuiserie, il est impossible de ne pas retrouver les scies sauteuses. Ce sont des scies qui servent à découper le bois. Elles embarquent une lame dentée tournée vers le bas de l’appareil. Cette dernière est fine et robuste. Elle est à même de venir à bout des panneaux de bois et des plastiques ainsi que du métal. Ladite lame est fixée uniquement vers la partie basse de l’appareil. De quoi faciliter le travail de vos matériaux. Vous pouvez entre autres commencer la découpe depuis les extrémités des panneaux ou au milieu pour créer des motifs. En tous les cas, une fois actionnée, la lame de la scie sauteuse fera des mouvements de haut en bas.

Makita DJV180Z Scie sauteuse sans fil 18 V Li-ion Boîtier nu

La scie sauteuse est légère, maniable et de petite taille. Avec sa manche intégrée, elle est facile à prendre en main. Ce matériel ne nécessite pas d’installation spécifique. Néanmoins, vous devez décaler votre matériau de quelques centimètres du sol pour permettre à la scie de fonctionner normalement. Pour les découpes spécifiques, nécessitant des mouvements précis, on vous conseille également de dessiner en amont les motifs avant de placer la scie mécanique. Il en va du rendu de vos travaux.

Voir ma page sur le Meilleure Scie Sauteuse et mes Tests, Comparatifs et Guide d’achat!

La scie radiale

Imposante, esthétique et moderne, la scie radiale se pose sur un établi. La scie radiale est formée d’une scie circulaire posée sur un support en métal. Elle est prisée notamment pour sa grande maniabilité. Cette scie dispose en effet d’une poignée qui permet de tourner la scie dans le sens souhaité. Ce qui vous aide à avoir une coupe droite, transversale ou d’onglet. Pour découper, vous devez simplement abaisser la scie circulaire, une fois avoir mis l’appareil en marche.

Scie radiale

La scie radiale est très prisée par les bricoleurs. C’est un formidable outil professionnel qui aide non seulement dans le travail du bois, mais aussi d’autres matériaux. Vous pouvez adapter la taille et la robustesse de la lame en fonction des accessoires que vous allez découper.

Outre son prix et sa taille, cet équipement présente un inconvénient incontestable : la nuisance sonore. Elle émet en effet beaucoup de bruit. Mais cela est compenser par la précision dont elle dispose et la rapidité de coupe qu’elle propose. Pour faire votre choix, vous devez non seulement vous baser sur le design de l’appareil, mais aussi sur sa puissance.

Voir ma page pour tout savoir sur la scie radiale!

Les scies à chantourner

Pour les travaux de finition de vos meubles, portes, fenêtres, et autres matériaux en bois, vous avez également les scies à chantourner mécaniques. C’est un modèle très prisé en menuiserie, ébénisterie et modélisme. Il ne s’agit que d’une version plus moderne et plus efficace de la scie à chantourner classique.

Scie à chantourner SCHEPPACH

La lame tendue est ici montée sur un établi en métal. Le cadran est fait d’armature en métal et de plastique qui sera relié à un petit moteur. C’est une machine peu imposante qui vous permet de faire des coupes fines et nettes. Ce peut être des coupes droites, en courbes, des motifs, etc.

La scie à chantourner mécanique est ultra performante. Elle vient à bout du bois, mais également du synthétique, et de certains métaux. Pour l’utiliser, vous devez actionner son interrupteur. Ce qui allumera automatiquement les plaques de lumière pour une meilleure visibilité pendant les travaux. Le bras articulé de la machine facilitera le travail de la structure. Mais attention, la machine ne peut faire qu’un mouvement vertical.  La précision peut toute aller jusqu’à 50mm. Tout dépend du matériau.

Voir ma page pour tout savoir sur la scie à chantourner !

Les scies d’encadreur

Les scies d’encadreur embarquent un disque avec une lame fixe sur un plateau pour le modèle standard et une seconde option de coupe pour le modèle combiné, ou un bras coulissant permettant un travail plus en minutie pour le modèle combiné et coulissant. En tous les cas, ces scies sont utiles pour la création moulure, de corniche, de baguette ou bien d’autres accessoires encore en bois ou en aluminium.

Scie d'encadreur

Comme n’importe quel accessoire mécanique, la scie d’encadreur fonctionne avec un petit moteur. Ce qui vous fera gagner du temps dans les travaux et vous permettra de travailler avec plus en précision. Outre les coupes droites, vous pouvez faire sans difficulté des courbes et différentes coupes inclinées avec cette scie.

Selon les modèles, le prix de la scie d’encadreur mécanique peut varier. Faire le bon choix ne doit pas uniquement se baser sur les tarifs proposés, mais aussi sur la performance du modèle de scie. Et pour cause, la scie d’encadreur idéale pour une pièce de petite épaisseur ne sera pas la même que pour la découpe d’un panneau de bois de grande taille. Vous devriez faire votre choix en fonction.

Voir ma page pour tout savoir sur la scie d'encadreur !

La scie à panneaux

La scie à panneaux fait partie de ces gammes de scies mécaniques pour modifier la structure du bois. Il en existe plusieurs sortes sur le marché. La plus renommée est la scie à panneau verticale qui propose une découpe très précise de haut en bas des panneaux. Ce genre d’équipement dispose d’un moteur deux-temps, d’une lame et parfois d’un inciseur ainsi que d’une manche qui en facilite notamment la manipulation. Avec cet appareil, vous pouvez faire une coupe droite ou inclinée. Il suffit de changer la position du panneau sur la table de travail.

Vous avez également la scie à panneau horizontale. C’est surtout un must pour les grandes entreprises et les professionnels de la menuiserie. Il faut un certain savoir-faire pour l’utilisation de ce genre de scie mécanique. Et pour cause, le sciage est ici fixe. Pour découper, vous devez bouger les panneaux sur la table de travail qui, cette fois, est mobile. Ce matériel n’est pas trop conseillé pour les amateurs en la matière.

La scie à panneaux conquis les grosses industries, c’est le genre de scie mécanique nécessaire dans le travail du bois massif, stratifié, les panneaux agglomérés, les panneaux de fibres, ou même les contreplaqués. La qualité de la finition est bien précise.

Quelle scie pour quel usage?

Quelle scie pour quel usage ?

Décidément, le secteur du bricolage a fait un grand pas, et les travaux des professionnels se révèlent plus commodes. Il n’est plus difficile de trouver telle ou telle accessoire pour accomplir plus facilement telle ou telle tâche.

Sur les plateformes dédiées, les grandes marques proposent de nos jours plusieurs types de scie. Mais pour être sûr de faire le bon choix, vous devez vous baser sur l’utilisation que vous souhaitez en faire et non uniquement sur les prix. Focus.

Une scie sur table ou une scie portative ?

Pour les professionnels du bricolage, les scies portatives restent les plus appropriées. Livrées avec une boite de transport et de livraison, ces dernières peuvent être utilisées n’importe où et sur n'importe quel type de chantier. En outre, elle peut embarquer une lame multi matériaux. Cette dernière viendra facilement à bout de n’importe quelle épaisseur de bois, de métal, de carrelage, etc.

Pour les amateurs cependant, une scie sur table est conseillée. Facile à utiliser et plutôt stable, ce genre d’appareil est idéal pour les rénovations domestiques. Vous pouvez vous en servir pour travailler n’importe quel matériau à condition de vouloir une coupe droite à chaque fois.

Scie sans fil ou filaire ?

Les scies sans fil sans les innovations technologiques du moment. Elles sont pratiques et design. Avec leur manche en plastique, elles assurent une facilité de prise en main. En fonction de vos besoins, vous pouvez opter pour une scie sabre ou une scie circulaire. Dans un cas comme dans l’autre, la coupe sera droite, nette et franche.

Néanmoins, les scies sans fil peuvent tomber en panne de batterie en plein milieu de la découpe. Ce qui peut compliquer certains chantiers. Raison pour laquelle les artisans préfèrent encore les appareils filaires. Les marques comme Bosh et bien d’autres présentent sur leur plateforme dédiée des engins avec plusieurs mètres de fil vous assurant ainsi une plus grande liberté de mouvement.

En tous les cas, la puissance de la scie variera d’un modèle à un autre. La vitesse de rotation de la lame et la rapidité de la découpe dépendra des caractéristiques de votre appareil.

Tout dépend du type de travaux à faire

Pour une coupe droite, vous pouvez vous suffire à une scie circulaire. Mais si vous avez envie de travailler un peu plus la structure, vous avez plusieurs modèles de scie disponible sur le marché. Par exemple, pour la création de motif au milieu du bois, on préconisera davantage la scie à panneau.

Pour travailler les recoins de votre matériau, la scie à dos est plus indiquée. Avec sa lame fine et rectangulaire, elle est plus à même de se glisser dans des zones difficiles d’accès.

Pour une finition en courbe, on vous conseille la scie à guichet. Mais dans ce cas, vous devez en amont tracer les lignes de découpe pour une faciliter de manipulation de l’appareil.

Et outre la scie multi matériaux, vous pouvez aussi opter pour la scie à métaux pour découper des matériaux plus rigides.

 

5 (100%) 33 votes